La place du mort

Impasse des Lilas, rue du Pont, allée des Roses : blocs d’immeubles qui se ressemblent tous. Quand il ne s’occupe pas de l’entretien du jardin public, à côté de la bibliothèque municipale, il reste dans son studio du premier étage. Ou il regarde la télé, ou il la regarde, elle. Il en sait assez pour éteindre les lampes quand il l’observe. De sa fenêtre, il peut voir une partie de la cuisine salle à manger, avec la cheminée, et sa chambre quand les rideaux ne sont pas tirés. Elle habite dans le bloc d’en face, de l’autre côté de la rue. Elle est belle, bien sûr, elle a un visage d’ange d’église. Continuer la lecture de « La place du mort »

Biographie

jeanbaptiste.jpg
Né en 1964, Jean-Baptiste Evette a passé son enfance à Paris ; il a écrit ses premières histoires vers l’âge de dix-sept ans mais a attendu dix ans avant d’oser les proposer à un éditeur. Lecteur assidu de romans policiers, d’aventures, de mémoires historiques ou de poésie, il écrit lentement, se documente beaucoup. Il est fasciné par la question du personnage de roman. Jean-Baptiste Evette habite dans le Perche, il est également traducteur de romans anglophones.
(Photo Pierre-Alain Touge)