Tous les goûts… Dans La Vie unanime de Jules Romains

Je ne vis plus ou presque plus;
Si je vis, je ne le sens plus,
Et j’en suis joyeux tout de même.
Car entre ses doigts innombrables
La ville a déchiré mon âme
Comme une feuille de papier.
Pris par le vent des carrefours,
Les morceaux s’envolent et tombent
Sur le trottoir, parmi les hommes
Qui les emportent sous leurs pieds.

email

Laisser un commentaire