Le secret de l’arbre

Nous savons qu’un arbre intérieur
Un arbre de nerfs et de tendons nous tient droit
Mais nous peinons à saisir notre parenté
Avec l’arbre extérieur
Même en nous tenant debout
Bras levés, doigts écartés,
Jusqu’à sentir une douleur dans les épaules
Nous ne comprenons pas
Même en nous dévêtant en hiver
Et en nous couvrant en été
Nous ne comprenons pas
Nous savons que la pensée
Dessine une arborescence
Et la généalogie, un arbre
Branche cadette, et branche aînée
Nous avons vu l’arbre de la croix
L’arbre cabalistique
Racines en l’air et branches en bas
Mais les rameaux, les ramages
Nous n’en comprenons pas le langage
L’être de l’arbre nous échappe
Pourquoi comme un pilier ?
Pourquoi debout toute la nuit ?
Pourquoi l’arbre cache la forêt ?
Pourquoi si démesurément grand ?
Comment faire l’amour à distance
Sans bouger ?
Le dialogue en cours
Donnera peut-être des réponses
Si nous ménageons assez de silence

email

Laisser un commentaire