Marseille, théâtre Massalia, le samedi 29 novembre

Avec Christophe Evette, de la compagnie les Grandes Personnes, et de nombreux autres je participerai à une réflexion sur le théâtre documentaire et la marionnette organisée par Themaa, en partenariat avec le MUCEM en  à partir de 15 h au théâtre Massalia.

Au château de Chamarande, dans l’Essonne

J’ai été invité à parler de Tuer Napoléon III par Emmmanuel Couly, dans le cadre de l’émission « Une ville des livres », au château de Chamarande dans l’Essonne. C’était la propriété de Persigny, un temps ministre de l’Intérieur de l’usurpateur. Vingt-cinq minutes pour parler d’un livre, c’est un luxe rare, j’imagine, même si je connais mal la télévision.
http://www.unevilledeslivres.com/142+jean-baptiste-evette.html

Balade borderliners sur les franges de Paris avec Décor sonore

Samedi 19 avril à partir de 10 h 30, j’accompagne une balade orchestrée par Décor sonore, au départ la Cité des Sciences, sur les franges de ma ville natale.

http://decorsonore.org/fr/actualites/premiere_balade_borderliners_-_samedi_19_avril_a_10h30/

Rencontres et dédicaces autour de Tuer Napoléon III

Le samedi 17 mai, je devrais être à Caen, pour Passages de témoin.

Le samedi 26 avril après-midi, je serai à la libraire Mosaïque, à Die dans la Drôme.

Le jeudi 10 avril à 18 h 30, je serai à la librairie Les mots passants, à Aubervilliers.

Le samedi 29 mars après-midi, je serai à la médiathèque de Mortagne-au-Perche.

Le dimanche 9 mars, de 14 h 30 à 18 h, je serai au salon du roman historique à l’hôtel de ville de Levallois où je dédicacerai, si on me demande poliment, Tuer Napoléon III. C’est au métro Anatole-France, je crois.

Le samedi 8 mars à 18 h, je me fais un plaisir d’être à la librairie Libre Ère, 111 rue de Ménilmontant à Paris où Benoît Hamelin fera une lecture.

Le même samedi 22 février, à partir de 16 h, il y aura une présentation du livre et une lecture à la librairie Du côté de Bellême à… Bellême.

Le samedi 22 février, de 10 h à 12 h, je serai au café du Perche à Saint-Germain de la Coudre, pour une dédicace.

Résidence à la Villa Mais d’Ici d’Aubervilliers

Faut-il le dire, de janvier à octobre 2013, je suis accueilli en résidence à Aubervilliers, dans la Villa Mais d’Ici, rue des Cités, sur un financement de la région Ile-de-France.
On m’y trouvera plus facilement le mardi et le mercredi. Au programme, mémoire et transformation de la ville, ateliers d’écriture, réalisation d’un livre sur la Villa et son quartier. Et puis un projet de roman intitulé pour l’instant Leila disparue.

Mon arrivée à Aubervilliers

Carte postale issue de la collection des archives municipales d’Aubervilliers.

La résidence sur le site remue.net

La résidence sur le site de la Villa Mais d’Ici