Un des graffiti de la Tour de Crest, dans la Drôme, qui servit de prison

grafitticrest.jpg

Froment [?] enfermé en 1851 dans cette tour rappelle au génération [sic] à venir toute [sic] les souffrances qu’il a endurer [sic].

La date, 1851, correspond à l’insurrection contre le coup d’état de Louis-Napoléon Bonaparte, à laquelle Froment a dû participer, comme beaucoup d’autres républicains de la Drôme. Voir https://1851.fr/lieux/drome/