ÉCRIRE EN ATELIER

Atelier d’écriture à Grahamstown, photo Hannah Paton

On ne prétendra pas ici que l’idée d’un atelier d’écriture, d’un travail d’écriture partagé, n’est pas étrange. L’écriture est en général une aventure d’une solitude radicale. C’est d’ailleurs peut-être de là que naît le désir de la partager, quelquefois. Écrire, c’est déjà commettre une transgression, ajouter des signes supplémentaires au chaos du monde ; écrire en atelier, c’est en commettre une de plus, parler recettes d’écriture, les essayer ensemble, partager ces essais, transcrire, jouer à l’écriture, alors que l’enjeu est sérieux.
Par ailleurs, il y a un mystère de la poésie, un mystère de l’écriture, quelque chose nous échappe dans la manière dont elles naissent, dont elles surgissent. À l’expérience, il s’avère que le plus novice, le moins lettré peut réussir au moins un poème, une page extraordinaire, qu’il devient peut-être alors un lecteur plus affûté
Accompagner un atelier d’écriture, y participer, entrer à plusieurs dans le cercle restreint et discret de la poésie ou du théâtre, c’est souvent joyeux, un peu troublant, résolument étrange en effet. La complicité qui s’y crée me paraît belle.

Jean-Baptiste Evette a aussi encadré des ateliers d’écriture avec enfants ou adultes à Verneuil sur Avre (Eure), La Palisse (Allier), La Ferté-Bernard, Bouloire (Sarthe), Bu, Châteauneuf en Thymerais, Illiers (Eure-et-Loir), Bellême (Orne), Villiers-le-Bel (Val d’Oise), Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), Saint-Cloud (Hauts-de-Seine) et autres lieux, sur des thèmes allant des écrits modestes — horoscopes, recettes de cuisine, lettres, faire-part etc.— à des pièces de théâtre immodestes ou des poèmes. Il a travaillé avec des lycéens sur la parole du travail, à partir d’enregistrements de témoignages de salariés de l’usine Safet de Verneuil (27). Ils ont créé un texte intitulé Sérieux Dégraissage.

Il a accompagné la compagnie de marionnettes géantes les Grandes Personnes au Burkina Faso où il a co-animé avec le griot Yacouba Dramé un atelier de création théâtrale pour le spectacle Une grande famille en 2005. En 2010, toujours avec les Grandes Personnes, il a encadré l’atelier d’écriture du Giant Match, Meet my In-Laws, drame et fantaisie librement inspirée de Roméo et Juliette pour 28 marionnettes géantes, 18 musiciens et 3 conteurs. En 2012, l’atelier d’écriture du projet Ancestors – Voorvaders – Izinyanya à Grahamstown Afrique du Sud a abouti à une création jouée lors du festival, puis à des spectacles participatifs à Aubervilliers, Bagneux et Nanterre (2016).

« À vrai dire, dans les ateliers d’écriture théâtrale que j’ai accompagnés (plus qu’animé ou dirigé), on n’écrivait pas beaucoup. Certes, nous étions plusieurs à retranscrire à la hâte, à demander des précisions, à proposer des corrections, ou même à traduire, mais l’essentiel du débat et des propositions se situait au niveau de la parole, ce qui paraît adéquat, puisque finalement le théâtre c’est surtout de la parole vivante. Du coup, ceux qui ont des difficultés avec l’écriture peuvent s’investir également, de mon point de vue c’est important.

La création collective au cours d’un atelier, c’est un processus fiévreux et riche, mystérieux, comme la création en général, un désordre qu’on tente de canaliser, un brouillon sans cesse remanié. Il ne faut pas craindre la dispute, la plus grande liberté doit régner (dans le respect, naturellement, de la parole des autres). Enfin le travail de l’atelier, me semble-t-il, doit être souverain et exempt de censure, et son issue, publication papier, publication en ligne, spectacle fait partie des sujets qui sont fixés au cours de séances ».

Autre exemple d’atelier : des notes de lecture, coups de cœur etc. écrits par des étudiants et étudiantes du pôle du livre de Saint-Cloud :
http://lecturesrecentes.blogspot.com/
http://enlisantetenecrivant.blogspot.com/

Les ateliers d’écriture sur la vie à Aubervilliers, en 2013, dans le cadre d’une résidence à la Villa Mais d’Ici, financée par la région Île-de-France :
http://memoiresdesrues.blogspot.fr/

Les ateliers d’écriture et de parole, à la maison de retraite de Coulonge-sur-Sarthe, sur le thème de la mobilité, en 2015
https://metamorphosesdelaigle.wordpress.com

Les ateliers d’écriture L’eau de là (enfants et adultes) avec le parc naturel du Perche et la Compagnie du théâtre, en 2015-2016:
L’eau de là

Les ateliers d’écriture dans les écoles de la CDC du pays bellêmois, à partir de septembre 2016 :
Quand nous écrivons

email

Laisser un commentaire