La trame des racines

racines

 

 

 

 

Ni espion
Ni délateur
Ni prophète de malheur
Je me trouve obligé pourtant de

J’ai constaté
Des manigances secrètes qui
À l’insu de tous

Sous la surface
Oui, toujours sous la surface

En sous-sol, vraiment en sous-sol
Tout un équipement
Des réseaux
Des connexions

Je ne suis pas fou
Je sais que d’autres
L’ont remarqué

Ça ourdit
Dans l’obscurité
Dans le silence
Une conspiration

Ça tisse ses menées
Très lentement
Rhizome ou mycélium
Une trame tentaculaire
S’étend

Ça drageonne, se soude
Comme si de rien n’était

Mais si, juste sous vos pieds
Invisiblement
Masqué par l’humus
Les feuilles mortes

Si, si, des greffes
C’est prouvé

Ils semblent inoffensifs
Plantés là
Muets
Un à un
Isolés

C’est par en dessous
C’est par un réseau secret
Comment faut-il vous le dire
Qu’ils communiquent les uns
Avec les autres
Qu’ils s’entraident

Les racines
Les arbres
Quoi ?
Une coalition secrète
Puisqu’il faut tout vous dire
Ils véhiculent
Ils accumulent
L’eau, les aliments nécessaires
À leur vie lente
D’un bout de la forêt
À l’autre

C’est prouvé scienti-
Fiquement
Ils échangent
Des messages
Des murmures

Vous coupez le tronc
Vous abattez l’arbre
Mais en-dessous
En-dessous, ça continue
La pieuvre
La cabale

Et je le crains
Un jour
Ils se vengeront

email

Laisser un commentaire