Je viens

Je ne sais pas quand j’arriverai
Mais je viens

Ni la fièvre ni le vent
Ni les barricades ni les émeutes
Ne m’arrêteront

Je ne sais pas comment
Mais je viens

En wagon, en frégate, en chariot
En barque, en vélo
Je viens

Malgré ma faiblesse, malgré ma peur
Par-dessus les monts
À travers les pays inondés
Par-delà les malheurs et les frontières
Je viens

Ni le gel ni le glas
Ni les mines ni les barbelés
Ne m’en empêcheront

Debout ou à quatre pattes
Mort ou vivant
J’arrive

email

Laisser un commentaire