« The revolution will not be televised » de Gill Scott Heron.

LA REVOLUTION NE SERA PAS TELEVISEE

Tu ne pourras pas rester chez toi.
Tu ne pourras pas brancher, allumer et t’esquiver.
Tu ne pourras ni te défoncer à la poudre,
Ni aller prendre une bière pendant la pub,
Parce que la révolution ne sera pas télévisée.

La révolution ne sera pas télévisée.
La révolution ne sera pas sponsorisée par Xerox
Ne passera pas en quatre parties sans coupure publicitaire.
La révolution ne montrera pas d’images de Nixon sonnant la charge suivi par
John Mitchell, le général Abrams et le vice président Agnew
mangeant une panse de porc farcie confisquée dans un sanctuaire de Harlem
La révolution ne sera pas télévisée.

La révolution ne sera pas offerte par
Les trophées Schaefer et n’aura dans les rôles principaux,
Ni Natalie Woods, ni Steve McQueen ni le petit élan Bullwinkle, ni la cuisine de Julia.
La révolution ne rendra pas ta bouche plus sexy.
La révolution n’effacera pas ta bedaine.
La révolution ne te fera pas perdre trois kilos,
Parce que la révolution ne sera pas télévisée.

Il n’y aura pas d’image de toi avec ta Willie May,
Fuyant avec un chariot de supermarché plein,
Hissant une télé couleur dans une ambulance volée.
NBC n’annoncera pas d’estimation des résultats à 20h32
En direct de nos correspondants depuis 29 circonscriptions.
La révolution ne sera pas télévisée.

Il n’y aura pas d’images de salauds en train de tirer
sur nos frères noirs repassées en boucle.
Il n’y aura pas d’images de salauds en train de tirer
sur nos frères noirs repassées en boucle.
Il n’y aura pas d’images du bon noir Whitney Young expulsé d’Harlem,
Avec du goudron et des plumes, quel procédé innovant !
Il n’y aura ni ralenti ni arrêt sur image avec Roy Wilkens
Arpentant les rues de Watts pendant les émeutes, vêtu pour l’occasion
d’une tenue rouge, noire et verte, couleur du drapeau panafricain.

Voir les séries télés Green Acres, Beverly Hillbillies ou Hooteville Junction,
Ça ne sera plus si important et les ménagères ne se demanderont plus si Dick va
Enfin réussir à coucher avec Jane dans le feuilleton « De beaux lendemains »,
Parce que les noirs seront dans la rue, pour qu’un jour nouveau se lève.
La révolution ne sera pas télévisée.

Il n’y aura ni dossier spécial au journal de onze heures,
Ni images de féministes avec du poil sur les bras
ni Jackie Onassis en train de se moucher.
La bande originale ne sera pas composée par Jim Well,
Ni par Francis Scott Key, elle ne ressemblera pas à l’hymne américain.
Il n’y aura pas les belles voix blanches de Glen Campbell, Tom Jones,
Johnny Cash, Engelbert Humperdinck ou les Rare Earth.
La révolution ne sera pas télévisée.

La révolution, ça ne sera pas dans un instant, juste après un communiqué
sur la tornade blanche, l’éclair blanc ou les résidents blancs.
Pas de souci, pas de colombe dans ta chambre,
de tigre dans ton moteur, de géant dans la cuvette des toilettes.
La révolution ne sera pas plus facile à avaler avec un coca.
La révolution ne combattra pas les microbes qui donnent mauvaise haleine.
La révolution te mettra au commande.

La révolution ne sera pas télévisée, elle ne sera pas télévisée,
Ne sera pas télévisée, ne sera pas télévisée.
La révolution ne sera pas rediffusée.
La révolution sera réelle, elle sera vivante.

Laisser un commentaire